Menu

Appelle-Moi Carroll…!

Nature, recreation and sports


by
Phil Henny

Book Details

Format: EPUB

File size: 46.5 MB

Protection: DRM

Language: English

Phil Henny a travaille comme mecanicien au sein de l’ecurie de course de Carroll Shelby, ?uvrant notamment sur la Ford MkIV qui a remporte les 24 Heures du Mans en 1967. Un Helvete egare aux pays des cow-boys dont l’accent improbable rendait parfois problematique la comprehension du plus petit souci mecanique. J’ai [d’ailleurs] obtenu le job que je desirais tant chez Carroll Shelby en Amerique… grace a l’italien se souvient-il, en evoquant l’etrangete de son arrivee aux Etats-Unis. Avec 200 malheureux dollars en poche, un simple visa touristique et pas de billet retour. Tres vite adopte, baptise Grenouille (Suisse ou Francais, c’est un peu blanc bonnet et bonnet blanc pour les ricains), c’est en acteur qu’il raconte avec force details et anecdotes la vie d’une ecurie de course, vue de l’interieur. Et pas n’importe laquelle, meme s’il n’y restera guere qu’un peu plus d’une annee, Shelby ayant perdu l’appui financier de Ford. Son histoire ne s’arrete d’ailleurs pas la, puisqu’on le retrouve ensuite a la tete de la Drysumpsystems, societe qu’il cree pour diffuser des carters secs pour les voitures engagees en NASCAR. Et il en profite pour egrener les souvenirs d’une vie bien remplie aux cotes de pilotes ou preparateurs pour qui il a le plus souvent ?uvre dans l’ombre, ou qu’il a croise sur la piste, car le bonhomme est alle jusqu’au bout de sa passion en devenant, a son tour, pilote, notamment pour les 24 Heures de Daytona en 1975.

Fascinant, a ne pas manquer….

Phil Henny a travaille comme mecanicien au sein de l’ecurie de course de Carroll Shelby, ?uvrant notamment sur la Ford MkIV qui a remporte les 24 Heures du Mans en 1967. Un Helvete egare aux pays des cow-boys dont l’accent improbable rendait parfois problematique la comprehension du plus petit souci mecanique. J’ai [d’ailleurs] obtenu le job que je desirais tant chez Carroll Shelby en Amerique… grace a l’italien se souvient-il, en evoquant l’etrangete… (more)

Phil Henny a travaille comme mecanicien au sein de l’ecurie de course de Carroll Shelby, ?uvrant notamment sur la Ford MkIV qui a remporte les 24 Heures du Mans en 1967. Un Helvete egare aux pays des cow-boys dont l’accent improbable rendait parfois problematique la comprehension du plus petit souci mecanique. J’ai [d’ailleurs] obtenu le job que je desirais tant chez Carroll Shelby en Amerique… grace a l’italien se souvient-il, en evoquant l’etrangete de son arrivee aux Etats-Unis. Avec 200 malheureux dollars en poche, un simple visa touristique et pas de billet retour. Tres vite adopte, baptise Grenouille (Suisse ou Francais, c’est un peu blanc bonnet et bonnet blanc pour les ricains), c’est en acteur qu’il raconte avec force details et anecdotes la vie d’une ecurie de course, vue de l’interieur. Et pas n’importe laquelle, meme s’il n’y restera guere qu’un peu plus d’une annee, Shelby ayant perdu l’appui financier de Ford. Son histoire ne s’arrete d’ailleurs pas la, puisqu’on le retrouve ensuite a la tete de la Drysumpsystems, societe qu’il cree pour diffuser des carters secs pour les voitures engagees en NASCAR. Et il en profite pour egrener les souvenirs d’une vie bien remplie aux cotes de pilotes ou preparateurs pour qui il a le plus souvent ?uvre dans l’ombre, ou qu’il a croise sur la piste, car le bonhomme est alle jusqu’au bout de sa passion en devenant, a son tour, pilote, notamment pour les 24 Heures de Daytona en 1975.

Fascinant, a ne pas manquer….

(less)